Association Sportive Hôpital Raymond-Poincare : site officiel du club de foot de GARCHES - footeo

La gloire pour la réserve, l’espoir pour la première

23 mai 2016 - 22:27

Samedi après-midi, face à la BNP, nous sommes repartis avec le sentiment du devoir accompli. D’abord grâce à la réserve, qui, comme une évidence, est allée chercher ce titre qui lui tendait les bras depuis quelque temps. Puis grâce à l’exploit de la première qui est venu détrôner le dauphin du Conseil Général dans un match à enjeu où la défaite était interdite.

Jour de titre donc pour la réserve qui, pour l’occasion, souhaitait marquer le coup. Seulement 3 joueurs sont présents à l’heure du rendez-vous fixé par le coach. Excès de confiance ou manque d’investissement, le match est abordé de manière bien délicate. Contraints de revoir notre schéma tactique, nous démarrons le match avec une certaine nervosité, des consignes simples et concises.

Malgré ces débuts compliqués, l’entame de match respire la sérénité, l’harmonie collective étant au rendez-vous. Nous prenons rapidement le dessus face à une équipe qui semble désorganisée dès les premières minutes. Au quart d’heure, c’est tout logiquement que nous ouvrons la marque par l’intermédiaire de Yves, qui, bien servi, doit s’y prendre à deux fois pour tromper le portier adverse. Nous doublons rapidement la mise, ce qui nous permet d’évacuer la pression et la tension présente en début de match. Toutefois, le tournant du match intervient à la 20ème minute avec une expulsion prématurée de notre côté. Pas de tacle à la gorge non. Pas de paroles déplacées envers l’arbitre non plus. Non rien de tout ca. Notre photographe prend son carton rouge pour avoir pris des clichés trop près de l’arbitre de touche. Un attentat de la part de ce membre du club qui laisse donc ses coéquipiers à 11 pour la fin de rencontre. Trêve de plaisanterie, Poincaré perd tout de même Vincent qui sort sur blessure (et ne jouera donc pas l’Euro). Nous concluons la première mi-temps sur le score de 2/0, sous une chaleur accablante.

La deuxième mi-temps est une formalité. L’équipe déroule tranquillement face à un adversaire qui nous pose beaucoup moins de problèmes qu’au match aller. De plus, l’équipe est bien en place et profite de la bonne forme de ses milieux de terrain qui font le boulot. Le show Anthony peut alors commencer. Lui qui, à la mi-temps, avait prévenu ses coéquipiers qu’il marquerait, inscrit ses 17ème, 18ème et 19ème buts de la saison. Peu de faits marquants sont à noter sur cette fin de match si ce n’est un petit but de la BNP anecdotique si l’on se projette sur le résultat final qui sera de 6/1.

Qu'importe, les joueurs ont la tête ailleurs, ils peuvent enfin savourer ce titre qu’ils méritent amplement, au vu de la régularité dont ils ont fait preuve cette saison.

Champions mon frère !!!

 

Cette nouvelle a de quoi motiver l’équipe première qui sait, même si ce n’est pas dit dans la causerie d’avant match, que ce match passe obligatoirement par une victoire pour espérer une place en DH (même si consciente de ne pas être maîtresse de son destin). Cette rencontre représente donc un match à tension puisque les enjeux sont exactement les mêmes pour l’équipe ambitieuse qu’est la BNP.

Dès le début, ce match est très engagé. Les deux équipes s’imposent un défi physique tout en développant un jeu bien léché qui donne lieu à de nombreuses occasions de part et d’autre. Pourtant, nous ouvrirons la marque sur un superbe travail collectif. Une transversale sur Nicolas qui remise en une touche sur Julien, qui se manque face au très bon gardien adverse. Le ballon revient dans les pieds de Cheick qui place bien ce ballon et ouvre les hostilités : 1/0. Piqué au vif, l’adversaire se fait plus dangereux et nous oblige à reculer. En témoigne le positionnement de nos deux latéraux en véritable position de défenseur durant ce match. Les fautes sont plus nombreuses et comme à notre habitude, nous prenons des cartons évitables. L’adversaire se procure plusieurs occasions chaudes mais nous tenons bon jusqu’à la pause.

Au vestiaire, les visages rouges de fatigue témoignent des efforts fournis en première période. Le discours du coach est fort, lui qui nous demande une réelle motivation et une certaine rigueur afin de ne pas tomber dans le piège adverse.

La deuxième mi-temps a l’allure de celle du match aller. Les adversaires se font très pressants et cherchent à égaliser très vite afin de relancer les débats. Et comme au match aller nous gardons notre sérénité malgré des minutes difficiles. La fatigue se faisant ressentir, les premiers changements ont lieu assez tôt dans le match. Nous tentons de rester lucides malgré les quelques occasions dangereuses de la BNP. Les Banquiers retrouvent un peu d’espoir lorsque Bouye commet une grosse faute dans la surface. Pénalty sifflé pour la BNP qui a la possibilité de relancer le match. A côté de cela, elle perd un joueur sur blessure et se retrouve à 10, ayant déjà effectué l’ensemble de ses changements. Le pénalty est complètement loupé par le numéro 10 adverse. Double sanction pour nos adversaires et pour nous la conviction que nous ne pouvons plus perdre cette partie. A 11 contre 10, nous tentons de faire bloc face à un adversaire méritant qui ne cède pas malgré les récents évènements.

Les espaces se font plus nombreux et sur une ouverture, John, bien lancé, vient concéder un coup-franc mais surtout un deuxième carton rouge, la faute ayant été commise par le dernier défenseur de l’équipe. Quelques minutes plus tard, nous doublerons la marque par ce même John (sur un excellent débordement de Christophe) et pouvons souffler. Nous avons su gérer les temps faibles d’un gros match à enjeu et obtenons une victoire méritée qui nous permet de maintenir l’espoir d’une montée.

La semaine prochaine sera importante et sûrement décisive puisqu’elle nous dira si, oui ou non, nous aurons une deuxième finale à jouer face au Conseil Général. Nous serons donc des fervents supporters de Charles de Gaulle la semaine prochaine, qui continue d’étonner avec une nouvelle victoire face à Cergy samedi. De notre côté, il ne faudra surtout pas négliger le match face à Elysée car à Poincaré, les matchs qui suivent les grosses prestations sont souvent ratés. A nous de rester sérieux pour ne rien regretter !

Allez Poincaré !

 

Commentaires

LE MOT DU PRÉSIDENT

                                       

" Ce site doit être le reflet d’un club que je suis fier de présider depuis plus de 30 ans entouré d’une équipe de bénévoles solidaires à tous les niveaux.

Les  valeurs associatives que nous défendons, basées sur le bénévolat, la sociabilité mais aussi des valeurs sportives qui passent par le respect du partenaire, de l’adversaire, des arbitres et par l’acceptation de la défaite comme de la victoire sont importantes à mes yeux.

Le football est avant tout un sport où gravitent des différences d’âges, de cultures et de passions qui font la richesse de notre club. C’est au travers des heures d’entraînements et des matchs entre passionnés, que des émotions et des instants d’amitiés se créent. Les barrières s’envolent pour laisser place à l’esprit d’équipe.

 Aussi, je tiens à remercier nos sponsors, la ville de Garches et Vaucresson qui nous permettent d'e vivre notre passion ainsi que notre fidèle partenaire, Jean Marc Notelet, excellent chef restaurateur, qui suit le club dans sa démarche de progression perpétuelle, partage nos valeurs et nous offre sa générosité. 

Travail, humilité et solidarité seront les maîtres mots pour cette nouvelle année en DHR et pour celles à venir..."

PRÉSENTATION DU CLUB

DEVENIR PARTENAIRE